Video Game market has grown continuously over the years, up to an estimated $180Bn in 2021.

Image for post
Image for post
Video Games is a $180Bn industry (source : newzoo)

Once deemed a small market, a sizeable valuation and 10–15% growth YoY is enough to generate interest of private funds : Venture Capitalists, banks and various investors. After an appalling year 2020 where people spent most of their time in lockdown, streaming and gaming have also largely outperformed the market, making those investors double-down on gaming sector, if only to diversify their portfolio and include pandemic-free digital assets.


“Make it impossible to justify the cost of the fight” (Hamilton)

Quel est le rapport entre un puissant producteur de cinéma condamné pour viols, un youtubeur toxique et un manager dans un grand groupe ?

Il y a quelques années mon chef m’a appris les fondamentaux de l’économie des noisettes, façonnant durablement ma manière de comprendre le monde. A l’époque je pilotais un projet d’informatique bancaire complexe : 100 personnes, 3 ans de livrables et je reportais à un membre du comité de direction…le genre à pouvoir mettre ta carrière à l’arrêt pour 5 ans si tu te plantes.

Aujourd’hui, à peine sorti du confinement coronavirus et, alors que des centaines de milliers de citoyens défilent dans le monde pour soutenir le mouvement #BlackLivesMatter, je continue à voir, sous l’écume des crises, les mouvements lents de la tectonique des noisettes. …


Il y quelques mois, mon ami Aurélien et moi avons sorti une liste d’environ 150 sources de financement publics et privés des studios de jeu vidéo en France. Continuement mise à jour par nos petits doigts boudinés, cette liste est disponible ici, et il y a un channel discord pour poser des questions.

L’inconvénient de cette liste est qu’elle reste relativement arride pour Claude, un.e étudiant.e sorti.e d’école, bercé.e par les mythes des gamedevs solo et qui, dans sa soupente dont le CROUS lui paye la location encore 3 semaines, le regard dardé vers les cimes de l’avenir et le point serré, s’attaque seul à l’Everest de son premier jeu vidéo : un MMO spatial. Un peu comme Star Citizen mais en Réalité Virtuelle, avec des agents autonomes pilotés par du deep learning et une ligne de figurines NFC. Le titre ? …


Planqué derrière les avantages de ma classe sociale, les rassemblements populaires m’ont toujours semblé d’un ennui considérable.

Je crois que ça date de 1997, quand tous les ingénieurs de ma promo allaient faire la danse des canards avec l’école des infirmières d’en face, me laissant enfin toute la bande passante du campus. Marié quant à moi pendant mes études à une roturière anarchiste d’origine Serbe avec qui je m’empressais de repeupler la France, j’étais privé de l’attrait social que procure la réunion des corps moites à l’unisson. …


Petit manuel de savoir-faire à l’usage des débutants.

Update du 17 dec 2019 : Enzo, maintenant que tu as déposé le bilan de ton agence esport et que tu as décidé d’ouvrir un studio de jeux vidéo à la place, sachez que j’ai réalisé un Guide des financements privés/publics pour toi ! Ce document comporte + de 150 sources de financement structurées par type et continuellement MAJ

Update du 23 avril 2019 : Enzo, si tu es dans la plonk-list des sponsors, sache qu’il existe de nombreuses manières de se financer : prêts, levées de fonds, crowdfunding etc. …


Mon aînée a récemment quitté notre domicile pour faire ses études dans une autre ville. Alors que son enfance s’achève symboliquement, une question me taraude : ai-je partagé suffisamment de choses avec elle ? Ai-je réussi à lui transmettre mon amour du cinéma ?

La réponse est bien évidemment : non. Et comme on n’est pas dans un Jour sans fin, ce sera pour une autre vie. Ou, plus réalistement, pour ses frères et soeurs âgés entre 6 et 16 ans restés dans le giron familial. Cette article s’adresse donc au moi d’il y a 10 ans, ainsi qu’à tous les parents pour qui les recommandations Netflix sont insuffisantes. Cet article ne traite pas de la transmission de l’intérêt pour les Legos ou les jeux vidéo, car mes enfants se sont emparés de ces activités assez naturellement. …


(Suite du Journal d’un intrapreneur, partie 2)

Quel est le principal élément que regardent les investisseurs lorsqu’il s’agit de financer une startup en phase d’amorçage (“seeding”) ? La qualité de l’équipe. Et pourquoi ? Parce que si, après vous être copieusement engueulés sur la couleur de votre landing page pendant toute une nuit, vous n’avez toujours pas égorgé vos co-fondateurs…alors peut-être que vous survivrez. Tout du moins, quelques mois de plus. Retour sur ce qui a été, pour moi et de loin, le plus dur pendant cette phase de gestation.

  1. Dans ta fusée personne ne t’entend crier.
Image for post
Image for post
Mon petit pote, je t’aime bien mais si tu me rechanges la couleur de ce logo encore une fois je t’éclate.

Nous sommes nourris à l’imagerie d’un Gates & Jobs changeant le monde depuis leur garage, offrant un sourire Colgate pour la postérité avant de s’en retourner bricoler leur babasse. Mais c’est oublier que les américains en général, et les startupeurs en particuliers, sont passés maîtres dans l’art du storytelling. La vraie vie est, paradoxalement, mieux représentée par le film Social Network de David Fincher : des doutes, des déchirements et des trahisons. Je suis d’ailleurs étonné que dans le jargon des startupeurs il ne soit pas fait plus souvent mention de ce film. …


Me voici de retour à Metz, ville de mes études dans laquelle je n’ai pas mis un pied depuis près de 20 ans, mais dont je garde un souvenir émouvant. Cette fois, j’y suis pour encourager l’équipe League of Legends de GamersOrigin, sponsorisée par la Société Générale, qui fait son premier tournoi majeur de la rentrée.

Return to Moselle with a vengeance

Bonne surprise : soit toute la ville a déménagé, soit le fameux “TGV du futur” a été livré. En 1997 Metz était à 3h30 de Paris, désormais la capitale de la mirabelle n’est plus qu’à 1h30…on n’arrête pas le progrès. Profitant des 2h de vie gagnées, je déambule dans le vieux centre et constate avec plaisir qu’il se porte bien. Petit tour par la cathédrale qui n’a pas bougé d’un bips, passage par une imposante agence Société Générale malheureusement en travaux, récupération des clés à l’hotel et zouh, direction le nouveau Palais des Congrès inauguré pour l’occasion. …


(Suite du Journal d’un intrapreneur, partie 1)

Tapi dans les fourrés comme Malinowski chez les Trobriandais, le startupeur observe ses utilisateurs se reproduire dans leur écosystème naturel. Enfin…il aimerait bien qu’ils se reproduisent un peu plus vite parce que ça lui économiserait du budget google adWords.

Image for post
Image for post
Bronislaw Malinowski testant une app ralentissant la chute de cheveux

Au départ, le startupeur naïf se lance sur une idée, donc sur une solution, donc des coûts upfront, donc sur des déconvenues. Dans une grosse boîte, quand une équipe projet livre un camion tout-terrain alors qu’on avait besoin d’une trottinette pour aller chercher son pain (et que, de toute manière, le gars qui avait besoin de pain a déjà quitté l’entreprise), on vire le chef de projet, on propose un module de formation “sponsoriser un projet sans ta mère” aux utilisateurs, puis on passe tout ça en Pertes & Profits en essayant de se dire qu’on fera mieux la prochaine fois. …


Je me suis cette année lancé dans un concours d’intraprenariat lancé par un grand groupe du CAC40 dans le secteur bancaire. Ce n’est pas terminé mais je peux d’ores et déjà dire que ça restera un des points d’orgue d’une carrière pourtant bien rangée. Petit retour sur ce voyage chaotique-bon… sans langue de bois !

Image for post
Image for post
L’innovation dans un grand groupe

ça commence comme une boite à idées corporate : une communication signée d’un chef à plumes qu’on n’a jamais vu, un lien vers un site web avec un gros bouton “SOUMETTRE UN PROJET”, et 13 thèmes qu’on n’arrive pas à distinguer les uns des autres. Quand on veut créer une plateforme d’échange de données, est ce qu’on veut “2. Capitaliser sur nos forces”, “6. Utiliser nos datas” ou “8. Etendre notre activité” ? J’hésite à proposer des gobelets imprimés avec des citations de Marcel Proust pour “4. Changer notre image” et “7. Promouvoir le digital” (digital = les doigts = attraper le gobelet CQFD)…avant d’être rappelé à l’ordre par ces foutues notifications Outlook qu’un développeur Asperger a décidé de rendre impossible à désactiver. Déjà 15 projets de startup ont été soumis en 2 jours…et la collecte va durer 3 mois. …

About

Stéphane

Natural Born Gamer

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store